Our Recent Posts

Archive

Tags

Quels sont les outils que j'utilise ?

Contrairement aux idées reçues, un traducteur ne passe pas sa journée dans les dictionnaires avec un papier et un crayon.

Aujourd'hui, les traductions sont informatisées et les outils de traduction. Voici les trois principaux que j'utilise au quotidien pour traduire vos fichiers.

1. SDL Trados Studio 2019

Le premier et le plus important, le logiciel de traduction assistée par ordinateur (TAO). J'explique dans cet article ce qu'est un outil de TAO.

C'est dans ce logiciel que j'effectue la plupart de mes traductions. Pourquoi celui-ci et pas un autre ? Eh bien, j'ai eu la chance de pouvoir tester de nombreux outils de TAO et je dois bien dire qu'aucun ne m'a autant convaincu que SDL Trados Studio. Je trouve l'interface bien plus claire et que les autres interfaces que j'ai pu utiliser et les outils proposés par le logiciel bien plus efficaces.

2. Antidote

Antidote est un logiciel de correction orthographique et grammaticale. Je m'en sers comme outil d'assurance qualité lorsque je relis mes traductions afin de vérifier que mes productions ne contiennent aucune faute. Bien sûr aucun outil ne remplacera l’œil humain qui est le plus efficace, mais ce logiciel s'avère très efficace pour repérer les fautes d'inattention les plus évidentes.

De plus, grâce à un plug-in, il est possible de l'intégrer directement dans Trados. Plus besoin donc de faire des aller-retours entre les différents fichiers.

3. Xbench

Autre outil d'assurance qualité, Xbench permet de vérifier la cohérence d'un fichier. Malgré son interface qui pourrait sembler austère au premier abord, le logiciel s'avère très efficace pour repérer les incohérences entre les phrases répétées d'un ou plusieurs fichiers, mais aussi pour identifier les incohérences terminologiques éventuelles qu'il pourrait y avoir dans un projet.

Un outil indispensable, donc.